A la une

Cas cliniques – l’analyse du comportement verbal et non-verbal

Une étude récente (Zhou et al.) se concentre sur le développement et la validation du schéma d’encodage de St Andrews, le St Andrews Behavioural Interaction Coding Scheme (SABICS). Le but du SABICS  est de rassembler des données verbales et non-verbales. Les enregistrements vidéos ont été utilisés pour capturer les aspects verbaux et non-verbaux de la communication en vue de tester SABICS. Zhou et al.

Quoi de neuf dans la communication dans le domaine médical ?

En général, les chercheurs choisissent les méthodes et les techniques qui sont les mieux adaptées à leurs objectifs. C’est la même chose dans le domaine de la communication docteur-patient ou dans tout autre type d’interview. Quelques chercheurs utilisent des enregistrements audio pour étudier le comportement verbal tandis que d’autres se concentrent sur les comportements non-verbaux en enregistrant des vidéos. Ces deux techniques sont destinées à étudier les interactions entre clinicien et patient. Pour chaque question de recherche, une approche différente peut être choisie.

Ce n’est pas ce que vous montrez, mais comment vous le montrez : à la recherche de stimuli élicitant une forte réaction de peur chez les poissons-zèbre

Ci-dessous, quelques exemples des tests les plus courants :

La recherche comportementale sur les poisson-zèbre s’est développée par à-coups, et les tests comportementaux ont pour but de mieux expliquer les mécanismes liés à certains phénotypes exprimant des comportementaux aberrants. Ce savoir peut être transposé à l’étude de conditions complexes chez les humains, comme l’anxiété.